Route-frontière, désert de béton ou territoire à conquérir, le boulevard périphérique parisien concentre des enjeux urbains importants. Ce livre compose un portrait de cet espace en mutation et de ceux qui le traversent, le parcourent et l’habitent.
Inauguré il y a 40 ans, le 25 avril 1973, le périphérique s’est taillé une place de choix dans le paysage de la métropole parisienne. Aujourd’hui, il est tout autant une infrastructure routière qu’un morceau de ville singulier, une artère de circulation qu’un espace de stagnation. Demain, il pourrait bien avoir disparu – repensé, redessiné voire enterré sous d’imposantes dalles de béton et de nouveaux espaces verts.
Le débat sur le Grand Paris replace aujourd’hui le boulevard périphérique parmi les grands enjeux urbains contemporains.
Partant de ces constats, six photographes de Babel Photo ont voyagé le long du périph, défriché en image les espaces vierges, découvert de nouveaux terrains de jeux et de solitude, laissé place à une nouvelle mythologie. Sous les arches de béton, dans les embouteillages, ils ont accompagné les « périphiens » dans leurs tours de périph et immortalisé, entre la banlieue et Paris, l’imposante infrastructure.

Éditions h'Artpon

elit. diam in massa sem, Donec luctus fringilla ipsum Sed