Photographe documentaire, la dynamique de mon travail fut stoppée brutalement par le confinement. Comme tous les français, je me retrouvais alors recluse à domicile avec ma famille.
Je vis à Paris dans le 17è arrondissement et mon horizon photographique se réduisait soudain -ou s’ouvrait plutôt- à la seule possibilité de circuler dans un rayon d’un kilomètre autour de chez moi.
Je découvrais alors mon quotidien sous un nouveau jour avec cette menace diffuse, ces regards perdus, ces masques, cette réalité devenue sidérante.
Un va et vient s’installait alors entre l’intimité de ma vie familiale et l’existence en bas de chez moi, avec ce quelque chose dans l’air…
C’est dans cet état d’esprit que j’ai commencé une correspondance quotidienne avec un ami ardéchois, le temps du confinement. Il écrit sur mes photographies.
Je capte des images à partir de ses textes. Nos univers poétiques se croisent et se répondent spontanément, dans l’urgence de la création.

Voici une série de photographies issues de cette correspondance.

TEXT

Quelque chose dans l'air

libero vulputate, fringilla ultricies venenatis eleifend Lorem ut nunc non Phasellus