« The guard is down and the mask is off. »
The Passengers, Walker Evans

Inspirée par le cinéma, notamment le film « Night on Earth » de Jim Jarmusch, et les photos de Walker Evans réalisées dans le métro, j’ai commencé à photographier les clients de taxis parisiens, d’abord pour le projet collectif « Territoire de Fictions » puis au sein du collectif Babel Photo pour les 40 ans du Périphérique en 2013.

L’espace du taxi, lieu clos et impersonnel, m’offre un cadre identique où seules les personnes changent au hasard des itinéraires. Assise à côté du chauffeur, je tente de me faire oublier pour que du sujet puisse surgir une présence naturelle me permettant de le capter au plus prés de son intériorité.

La position des clients sur la banquette-arrière, les lumières de la ville la nuit, la mélancolie d’un regard perdu, le lâcher prise seul ou à plusieurs, toutes les nuances émotionnelles de ce qui se jouent le temps d’une course où l’on se laisse guider par le chauffeur racontent un bout d’histoire de mes contemporains, un fragment d’humanité à la fois unique et universel.

TEXT

A l'arrière des taxis

elit. leo. mi, Phasellus velit, fringilla ut eleifend leo