Une fois par an, Interplast-France, une association humanitaire de chirurgie plastique et reconstructrice, se rend à Bellotounga, un village de l’extrême nord du Bénin, pour réparer les visages et les corps d’habitants confrontés au désert médical. La malnutrition, les maladies et les brûlures entraînent des malformations qui laissent de graves séquelles, inimaginables dans nos pays riches. Et au Bénin, comme partout ailleurs, la différence physique condamne à l’exclusion sociale.

Au fil de leurs missions dans cette région d’Afrique, les médecins ont compris qu’un rapprochement avec les guérisseurs, trait d’union entre les deux mondes, était nécessaire. Car en Afrique, la maladie et la malformation sont forcément envoyées par un génie.

Pas une opération sans que les guérisseurs, véritables maîtres de cérémonie et capables de comprendre le langage des esprits, ne soient présents et investis dans la guérison. Une coopération qui porte ses fruits tant au niveau de la prévention que du dépistage des malades, confiés à la médecine moderne par les tradipraticiens eux-mêmes.

Le bloc opératoire est installé en plein air, le groupe électrogène est branché et les interventions se déroulent sous des dizaines de regards…

TEXT

Chirurgie de l'espoir

ut quis, facilisis suscipit risus. ante.